Entreprises en difficultés : le délai d’action contre la caution ?

 Dans Entreprises en difficultés

L’ouverture d’une procédure de liquidation judiciaire à l’encontre d’une société expose la caution à des poursuites de la part du créancier garanti par un cautionnement.

Le créancier doit cependant agir dans un certain délai à l’encontre de la caution.

Ce délai est soumis à la prescription quinquennale prévue à l’article L 110-4 du Code de commerce (modifié par la loi du 17 juin 2008).

Le point de départ de ce délai de prescription de 5 ans court à compter de la clôture de la liquidation judiciaire du débiteur principal.

Si vous êtes poursuivi en qualité de caution garantissant les dettes d’une société ayant fait l’objet d’une procédure de liquidation judiciaire, il convient de vérifier si le créancier agit dans le délai imparti par la loi.

A défaut, le délai de l’action du créancier est prescrit et il n’est plus fondé à vous réclamer un quelconque règlement au titre de votre engagement de caution.

AXLO AVOCATS NANTES conseille et assiste les cautions dirigeantes dans le cadre de négociation ou de procédures judiciaires.

Article L 110-4 du Code de commerce

Derniers articles
Nous contacter

doit bancaire Nantes entreprise-en-difficultes